Retour à la version graphique



Vous êtes dans

Portrait d'automne : Michaël El Mannaï, DST Directeur des Services Techniques à la Communauté de communes Côte Landes Nature

Portrait d'automne : Michaël El Mannaï, DST Directeur des Services Techniques à la Communauté de communes Côte Landes Nature
Originaire de Josse, Michaël EL MANNAI, diplômé en génie civil et issu du laboratoire des Ponts et Chaussées, a rejoint la Communauté de communes Côte Landes Nature en novembre 2009.
  • Michaël, quels sont les champs d’intervention de votre service ?

-La Communauté de communes est dotée de la compétence voirie dans son ensemble, hors gestion des réseaux. Nous avons donc la mission d’entretenir les voies communales d’intérêt communautaire EN et HORS agglomération. Cela correspond à un linéaire de 250 km. Pour autant, les maires conservent leur pouvoir de police sur l’ensemble de ces routes.

-Côte Landes Nature investit depuis quelques années dans les voies vertes.  Nous comptons aujourd’hui 100 km de voies douces qui maillent le territoire le long de la côte mais également de l’intérieur des terres vers l’océan (Lo camin de hé de Taller à Vielle,  la piste Lesperon-Lévignacq-Uza-Lit). Ce réseau, en adéquation avec les exigences du tourisme, est largement utilisé par les locaux.

-Enfin, disposant de la compétence économique, la communauté de communes a créé 2 zones d’activités :
La zone de l’Esté, à Castets, accueille une entreprise spécialisée dans les automatismes incendie : AAI.
La zone du Perc, à Linxe, accueille des entreprises plus petites. Il reste encore environ 10.000 m² de terrains constructibles à vendre au prix de 10 euros HT/m² (vente à la dé-coupe, en fonction de demandes).

 

  • Présentez-nous le service technique que vous dirigez...

Considérant l’importance du réseau routier à entretenir, le Conseil communautaire a décidé en 2013 de se doter d’une régie d’intervention.

Ce service est aujourd’hui composé de 3 agents et de 2 emplois d’avenir. Ils ont en charge l’entretien courant des routes d’intérêt communautaire, le nettoyage et le fauchage des voies vertes et des zones d’activités communautaires.

Grâce à un Système d’Information Géographique mis en place par un technicien SIG, les agents sont en mesure d’intervenir rapidement et efficacement face à une dégradation (nids de poules, chutes de branches, etc.).

 

  • Quels sont les principaux chantiers que vous avez eu à suivre depuis votre arrivée ? Quels travaux menez-vous en ce moment ?

-La rénovation du siège de la Communauté de communes à Castets a été un chantier long mais très intéressant. En effet, sur ce bâtiment ancien en torchis et colombages ont été appliquées des techniques modernes de construction.

-En 2014, la Communauté de communes a programmé la réhabilitation complète des digues Nord et Sud du courant de Contis. Ce chantier a duré 1 an avec un budget de 2 millions d’euros.

 

-Actuellement, nous travaillons en étroite collaboration avec le département et la commune de Linxe sur la traversée du bourg. Côte Landes Nature prend à sa charge la réalisation de la voie verte le long de la RD 42.
Sur Castets, nous lançons cette semaine 47 des travaux de réfection de la rue des tonneliers au lotissement de l’Adoue : la voie sera transformée en impasse pour assurer la sécurité et la tranquillité des riverains. 

-Nous allons également poursuivre le maillage des voies vertes initié depuis 2008 dans un schéma territorial. 

 

  • Expliquez-nous votre rôle de Directeur des Services Techniques...

Placé sous l’autorité de Paul Leverbe, Directeur Général des Services, je l’assiste sur toutes questions d’ordre technique. Nous nous rencontrons chaque semaine pour travailler sur les dossiers en cours.